Les Chansons d'amour

Publié le par Odicele

les-chansons.jpgLa comédie musicale est un genre cinématographique difficile, qui ne trouve pas toujours son public. C’est un genre qui traîne une image rétro, voire désuète. Très peu de cinéastes s’y sont essayés en France. On compte Jacques Demy avec Les parapluies de Cherbourg dont Christophe Honoré, le réalisateur des chansons d’amour est fan. 

 

Tout comme il n’est pas évident de faire chanter des comédiens, il n’est pas évident non plus de faire jouer des chanteurs. Il faut alors prendre un parti pris. Voulons nous une performance musicale, telle que West Side Story ou voulons-nous créer un effet tel que On connaît la chanson ? Pour moi, le choix de Christophe Honoré est celui de l’effet.
Les chansons d’amour est une comédie musicale sans en être vraiment une, il s’apparente au genre, en utilise les codes comme les séquences chantées, mais reste une comédie dramatique qui utilise le chant comme un accessoire, un vecteur.

 

Les comédiens des chansons d’amour ne sont pas des chanteurs même si certains comme Chiara Mastroianni ont une expérience dans la chanson, elle a enregistré un album avec Benjamin Biolay. Il faut bien le dire, ils chantent tous faux. En revanche, ils chantent avec cœur et sincérité. De prime abord, ce n’est pas très agréable et puis on s’habitue. La performance n’est pas ici recherchée, ce serait plutôt un nouveau mode d’expression car la parole seule serait insuffisante. En effet, les chansons semblent pallier le manque de communication des personnages. Elles dévoilent ce qu’ils taisent et donnent des clés sur leur personnalité et sur l’évolution de leurs pensées.
Les duos Ismaël(Garrel)-Erwann(Leprince-Rinquet) sont magnifiques, plein d’intensité et d’émotions.
Tous les comédiens s’en sortent avec beaucoup de naturel.

 

Christophe Honoré donne la part belle à Paris Il filme ses rues, ses immeubles, ses appartements, ses bouches de métro, ses bars, avec un œil juste, un œil qui capte son quotidien, sa monotonie, sa griserie, ses néons, ses lumières. C’est le Paris de tout un chacun. 



Les Chansons d’amour, c’est l’histoire d’un jeune vieux couple, Julie et Ismael, qui vivent leur relation avec modernité, sans tabous. Pour la pimenter ou la faire repartir, ils font le choix d’une troisième partenaire, commune. Ce film pause les questions de l’objet de l’amour, des conventions, de la norme qui volent en éclats. Christophe Honoré pause un regard aimant, ouvert et complice.

 

France, 2007. Réalisation : Christophe Honoré. Scénario : Christophe Honoré. Avec : Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni, Clotilde Hesme, Grégoire Leprince-Rinquet. Compositeur chansons : Alex Beaupain. Durée : 1h40mn.

Publié dans Les autres

Commenter cet article