Live!

Publié le par Odicele

18884662_w434_h_q80.jpgKaty, directrice des programmes et productrice salariée d’une chaîne de télévision aux Etats-Unis, cherche par tous les moyens, d’une part à faire son travail qui consiste à permettre à son antenne de rester compétitive, d’autre part à satisfaire ses ambitions personnelles, propulser sa carrière au sommet. En quête d‘un nouveau concept d‘émission de télé-réalité, elle décide de remettre au goût du jour un jeu de hasard mortel, le jeu de la roulette russe.

 


« Live ! » nous propose une réflexion sur l’évolution de la télé-réalité, sur les dérives d’une surenchère qui met parfois ses participants en danger, qui banalise et même encourage le dépassement des limites physiques et morales.


« Live ! » n’est pas le premier film qui a pour thème ou toile de fond un jeu télévisé qui engage la vie de ses candidats. Souvenez-vous de « Running Man » avec Arnold Schwarzenegger, sorti en 1988, film d’anticipation où l’action se situe en 2019. Ce film plaçait notre héros dans une situation difficile : il est le participant d’une émission télévisée à succès qui propose le spectacle du combat à mort de ces candidats sélectionnés dans la population carcérale. Même si « Running Man » envisage déjà des dérives assez effrayantes, le jeu télévisé n’y est qu’un prétexte à l’action pure.
« Live ! » n’est pas non plus le premier à nous montrer les manipulations possibles de l’information. On citera pour exemple « Des hommes d’influence ». Ni le premier à parler du voyeurisme dont fait preuve le téléspectateur avec « Truman Show ». Ni le premier donc à montrer les travers de l’offre et de la demande.

 


« Live ! » est le premier film qui essaie de départager la part de responsabilité des chaînes et des spectateurs dans l’évolution de telles émissions. Qui est responsable de la surenchère, celui qui propose ou celui qui dispose ? La liberté individuelle, les nouvelles valeurs de la société, le pouvoir de la médiatisation considéré comme le nouvel eldorado, sont autant de motivations et de thèmes abordés ici.

 


Bill Guttentag, le réalisateur, utilise la forme d’un documentaire pour la mise en scène de sa fiction. Elle permet d’intégrer le spectateur à l’histoire, de l’immerger en tant que témoin privilégié mais aussi de le mettre dans sa situation habituelle, le client si on peut dire des images.

 


L’élaboration de l’émission dans la fiction, le casting des participants, le montage de leur sujet, la présentation visuelle de l’univers de l’audiovisuel m’ont parue tout à fait crédibles, fait de stéréotypes et d’archétypes. Ils se présentent ainsi bien souvent. Cet univers ne cherche pas l’originalité mais le sensationnel, non plus la vérité mais l’extraordinaire, pas même la différence mais la reconnaissance.


Dommage que « Live! » n’aille pas jusqu’au bout et qu’il nous propose une fin aseptisée et moralisatrice. Dommage que l'ensemble ne soit pas plus trash.

 


Etats-Unis, 2007. Réalisation : Bill Guttentag. Scénariste : Bill Guttentag. Avec : Eva Mendes, David Krumholtz, Andre Braugher, Jeffrey Dean Morgan. Durée : 1h36mn.

Publié dans Les autres

Commenter cet article

samom 07/02/2008 12:39

Salut à toi

j'ai adoré ce film
très bonne chronique

Odicele 07/02/2008 19:13

Salut à toi ! Merci !Qu'as-tu pensé de mes références ? Surtout celle à "Running Man". As-tu trouvé comme moi que la fin était un peu ratée ou pas à la hauteur du pavé jeté dans la mare ?J'aime bien quand certaine fiction reste de la fiction et s'accroche à son délire, sans morale, sans retour à la bienséance!