Juno

Publié le par Odicele

juno-poster2-big.jpgJuno est une adolescente pas banale et en même temps tout ce qu'il y a de plus banale.

Lycéenne de 16 ans, elle va en cours, se rend au cinema avec ses amis, boit des sodas aux couleurs exotiques et pas toujours que des sodas et entretient une relation privilégiée avec son meilleur ami avec lequel elle a monté un groupe de musique.  Elle se définit comme faisant partie des ringards de son école mais n'en souffre pas parce qu'elle possède des centres d'intérêts bien affirmés, un franc parler et un humour percutant.
Quelques semaines après avoir eu sa première relation sexuelle et être devenue "sexuellement active", elle découvre qu'elle est enceinte. Pour elle, c'est la catastrophe et on la comprend car ce n'était pas prévu au programme et les responsabilités d'une mère ne sont pas encore de son âge. Loin de paniquer, elle décide de trouver un couple parfait et aimant pour adopter son enfant.
 
Juno, l'adolescente immature, grandit d'un seul coup et se révèle dès le début de la gestion de son gros problème, une jeune fille courageuse et finalement mature. Sa décision d'abandonner son enfant est une solution pas évidente, elle s'y résoudra seule. En personne responsable et consciente de sa situation, elle voudra trouver à son bébé une famille d'adoption sérieuse et prête à l'élever.

Le sujet de"Juno" aurait pu être traité différemment, voire à l'opposé et être un drame. Ici, pas de tragédie, juste le récit comique d'une ligne droite qui s'arrête pour reprendre plus loin. 
"Juno" est une comédie douce et même pas amère aux répliques percutantes de drôlerie et d'incongruité. On pourrait lui reprocher de traiter le sujet avec autant de légèreté et de donner à son personnage principal un parcours exemplaire et heureux malgré l'énorme soucis d'ordre moral et physique qu'il rencontre.

Au pays de "Juno", tout se résoud avec humour et une apparente facilité. Ca fait du bien parfois une vision sans jugement et optimiste des embuches de la vie. Et puis mine de rien, la simplicité n'exclu pas le résonnement. Elle n'empêche pas non plus de parler de sujets difficiles qui doivent faire bondir certains spectateurs pudibonds ou puritains...

Etats-Unis, Hongrie, Canada, 2007. Réalisation : Jaison Reitman. Scénariste : Diablo Cody. Avec : Ellen Page, Michael Cera, Jennifer Garner, Jason Bateman, Allison Janney, J. K. Simmons, Olivia Thirlby . Durée : 1h31mn.      

Publié dans Les autres

Commenter cet article