Redacted

Publié le par Odicele

18891065_w434_h_q80-copie-1.jpg"Redacted" a provoqué l'indignation de ses détracteurs à sa sortie aux Etats-Unis. Ils auraient reproché à Brian de Palma notamment de dresser un portrait peu flatteur de l'armée américaine en Irak. 
Même si ce tableau comporte quelques nuances, il est très négatif, il faut bien l'avouer. Même si Brian de Palma et nous même, spectateurs, savons que tous les soldats, américains ou d'autres nationalités, ne sont pas à mettre tous dans le même panier, ils nous apparaissent finalement, par le biais du groupe pris en exemple, comme des barbares.  Ils nous apparaissent aussi comme des hommes perdus, livrés à eux même et pas du tout préparés à cotoyer une population victime aussi de cette guerre. Pour certains, pas du tout préparés tout cours voire très mal sélectonnés.

A partir d'un fait réel, le viol d'une irakienne de 14 ans, son meurtre et le meurtre de sa famille par des soldats américains,  "Redacted" met en évidence les mécanismes perverses de la presse et les conséquences de ses manipulations, dont l'accentuation du choc des cultures entre autre. Le récit de cet incident en est l'illustration.

Il n'y a pas plus maléable qu'une image isolée, plus elliptique qu'un film monté. Brian de Palma, choisit de nous le démontrer à travers plusieurs points de vue, celui d'un documentaire sur l'armée, celui de la caméra d'un soldat, celui d'une journaliste irakienne, celui d'une caméra de contrôle... Il introduit de même la notion de responsablité. Cette notion et les prises de positions qu'elle déclenche, induit la censure.

Si "Redacted" ne se limitait qu'à la mise en lumière d'un crime odieux perpétré par des individus isolés, il ne ferait que justice et ce serait déjà pas mal. Il ne resterait malheureusement qu'un enième film sur les exactions commises en temps de guerre. Là où il brille, c'est qu'en se focalisant sur les brebis galeuses de l'armée américaine, il dénonce le processus inverse et pourtant identique qui consiste à réduire la population irakienne à ses terroristes. Bravo!

"Redacted", c'est aussi par le biais de certaines séquences lentes et longues, un simulacre de reportage sur les conditions de travail des soldats américains. Tout aussi édifiant lorsqu'il s'agit de nous montrer leurs incompétences que lorsqu'on nous les montre isolés, cibles faciles , chair à canon. 
 18808641_w434_h_q80.jpg

Ames sensibles s'abstenir, certaines images et situations sont assez dures.

Etats-Unis , 2007. Réalisation : Brian De Palma. Scénariste : Brian De Palma. Avec : Kel O'Neill, Ty Jones, Daniel Sherman, Izzy Diaz, Patrick Carroll. Durée : 1h30mn. 

Publié dans Les autres

Commenter cet article

samom 26/02/2008 10:29

Salut odicele
en ce moment pas de ciné, ah les vacances scolaires.....
plus
article hyper intéressent

Odicele 26/02/2008 12:21

Merci dans ces conditions de prendre le temps de venir lire ma prose...Pour quelqu'un qui est très pris par les vacances, je trouve qu'il y a toujours des billets à lire interessants sur ton blog.Bonnes vacances

Thib 25/02/2008 15:05

Salut Odicele, félicitations pour ton article car très interssant.
Ce n'est pas étonnant que "Redacted" s'est fait démonter aux Etats-Unis et ceci est bien dommage.
Je ne l'ai pas encore vu mais il fait parti de ces films qui je pense sont inispensables pour comprendre le monde qui nous entoure.
Thib.

Odicele 25/02/2008 19:08

Merci pour tes louages. Ca n'a pas été facile d'expliquer mon interprétation du film et je suis ravie d'avoir réussi à être claire.Des films comme "Redacted" devraient sortir plus souvent. Ils nous permettent d'avoir accès une partie de la vérité. Ce qui est effrayant, c'est qu'on oubli bien souvent que les premières victimes  de la guerre sont les civiles, des être humains, qui ont une vie, une famille, des rêves et qu'on ne peut pas les traiter seulement comme des dommages collateraux.