Bons Baisers de Bruges

Publié le par Odicele

Ne vous fiez pas à l'affiche de ce film plutôt mal conçue à mon avis, ainsi qu'à la traduction de son titre original. "Bon Baisers de Bruges" n'est pas une comédie lourdingue avec des tueurs à gages à la gâchette facile. "Bon baisers de Bruges" est drôle certes, mais l'hilarité qui s'en dégage est basée sur une mise en scène et des dialogues fins à l'émotion nuancée. "In Bruges" est un policier qui oscille entre noirceur et humour so british !  

"Bon Baisers de Bruges" est le premier long métrage de Martin Mc Donagh, je lui souhaite une belle carrière. Après le visionnage de ce dernier, elle me semble prometteuse. En effet, il fait preuve ici de qualités indéniables : scénario original et intelligent, casting sur mesure, photographie magnifique tantôt enchanteresse, tantôt froide comme l'appréhension différente de la ville de nos deux personnages principaux, dialogues ciselés, mise en scène faussement nonchalante et jolie musique.

A la suite d'un contrat qui a mal tourné, Ray et Ken, deux tueurs à gages irlandais, sont envoyés à Bruges par leur patron pour se faire oublier. En attendant les instructions de ce dernier, ce séjour est l'occasion pour Ken de faire du tourisme culturel, pour Ray, il en va tout autrement. Il déteste d'emblée la ville et l'attente tourne au supplice. La donne en est bouleversée lorsque Ray fait la connaissance d'une jolie belge et d'un acteur nain et que Ken reçoit l'ordre d'éliminer son compère.

Le séjour touristique à Bruges de nos deux tueurs s'annonce paisible, voire ennuyeux, il se finira en course poursuite aletante dans une ville aussi féérique que lugubre. Tout le charme de ce film réside d'ailleurs dans cette ambivalence. "Bon Baisers de Bruges" joue avec des pôles qui se repoussent et s'attirent, qui mettent en valeur à tour de rôle les facettes de ses personnages, les ombres et les lumières de son décor, anisi que la subtilité des liens qui unissent chacun.

Une histoire qui se présente comme une farce et qui pourtant se déroule comme un drame shakespearien.

Grande Bretagne, 2008. Réalisation : Martin McDonagh. Scénario : Martin McDonagh. Avec : Colin Farrell, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes, Clémence Poésy. Durée : 1h41mn.
  

Publié dans Les autres

Commenter cet article

Moskau 09/08/2008 19:00

Bonjour.
Ce film est ce qu'on appelle une bonne suprise !

Odicele 17/08/2008 11:03


Salut.
Oui je suis bien d'accord avec toi!


Anne-Sophie 26/07/2008 10:34

Je suis allée le voir avec un ami ill y a quelques jours... On n'avait pas trop le choix dans les ritres et je me suis souvenue de ta critique plutôt engageante. Tu avais raison : moi aussi j'ai passé un bon moment. L'affiche est néanmoins vraiment ratée.

A bientôt !

Odicele 05/08/2008 22:51


Je suis contente d'avoir pu te permettre de faire un bon choix !


samom 09/07/2008 13:12

salut à toi
pas du tout mais alors pas du tout aimé ce film
bien longtemps que je ne me suis pas emm...autant au ciné...
plus

Odicele 17/07/2008 20:30


On ne peut pas toujours etre d'accord, c'est ça qui est interessant et enrichissant!
Ce film par exemple fait parti de ceux que j'ai le plus apprecie ces 6 derniers mois..., pour son ton a part.