Hollywood, cinéma et idéologie

Publié le par Odicele

"Hollywood, cinéma et idéologie" est un livre passionnant signé Régis Dubois, qui enseigne le cinéma à Marseille et qui n'en est pas à son premier ouvrage sur le 7e art.

S'appuyant sur des exemples précis, il montre avec un esprit analytique à la fois direct et précautionneux, l'interpénétration qui existe entre des oeuvres cinématographiques hollywoodiennes et le contexte politique, social et culturel de la nation auquelle elles appartiennent. 

Le cinéma hollywoodien est perçu avant tout comme un divertissement, pourtant sa portée peut-être beaucoup moins innocente qu'il n'y parait.
De manière consciente ou inconsciente, il véhicule des propos, une vision du citoyen américain, une vision de la société américaine, une vision des Etats-Unis face au reste du monde. Il est le reflet d'une nation et de son mode de vie en constante évolution. Il peut être aussi parfois un formidable instrument de propagande, qui conforte certains schémas de pensée, promeut une politique, jusqu'à imposer des dictats, une norme.

Chapitre après chapitre, par thématique et de façon chronologique, en mettant constamment en parallèle l'histoire d'un cinéma et l'histoire d'une société, Régis Dubois met en place son argumentation. Au-delà de familiariser le spectateur à une approche moins linéaire de ces films commerciaux, et de lui en décoder certains aspects, il propose également de s'interroger sur le réel impact de cette production sur les spectateurs, qu'ils soient actifs ou passifs.

Aussi pour résumer au mieux son approche, voici un passage du livre qui explique son choix d'étude : " Quand au choix de mettre en relation ce cinéma hollywoodien et l'idéologie américaine, il n'a pas pour dessein de diaboliser un certain cinéma populaire que beaucoup d'intellectuels ont encore trop tendance à considérer avec mépris (...). Car les films hollywoodiens, n'en déplaise aux élites savantes, ne se résument aucunement à des objets monolithiques et unidimensionnels(...).
On y relève immédiatement son envie de réhabiliter une production en même temps que son public.
Sa plume sera ainsi, nerveuse et didactique.

Pour ceux qui passeraient à côté de cette lecture enrichissante de peur de ne pouvoir suivre à cause de leur culture cinématographique insuffisante, je les encourage vivement à essayer. En effet, cet ouvrage se lit très bien sans en connaitre les films qu'il prend pour exemple. De bons résumés vous en donneront les élements essentiels pour accéder aux aspects analysés. De plus, je suis persuadée que vous les connaissez presque tous de pres ou de loin.

En tout cas moi, je ne résiste pas à des chapitres tel que "Peaux rouges, Noirs, Viets, Arabes et autres mutants : persistance et interchageabilité des stéréotypes de l'Autre dans le cinéma hollywoodien". Tout un programme! 
 

Hollywood, cinéma et idéologie, Régis Dubois, éditions Sulliver

      

Publié dans Fiche de lecture

Commenter cet article